François Asselineau (2)

Ce n’est rien
Tu le sais bien
Ton article passe
Ce n’est rien

Tu sais bien
Elles s’en vont comme les bateaux
Et soudain
Ça revient

Pour un bateau qui s’en va
Et revient
II y a mille coquilles de noix
Sur ton chemin
Qui coulent et c’est très bien

Paroles inspirés de Ce n’est rien (Julien Clerc)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s