Mathieudu68 : Un an dans la peau d’un arbitre

Aujourd’hui, je vais laisser la parole à Mathieudu68, un ex-arbitre qui revient sur son mandat et livre sa vision des choses sur des sujets qui agite toujours Wikipédia.

Tout d’abord, je remercie chaleureusement mon ex-collègue Gratus d’avoir bien
voulu m’ouvrir son blog.

Plus que de dresser le bilan de mon année de mandat, ce billet sera surtout
l’occasion de dresser une réflexion sur le CAr, son avenir et pourquoi il est
soudainement voué aux gémonies par une minorité, il est vrai très active, de la
communauté.

Bilan personnel

J’ai candidaté en mars 2017 parce que personne ne se portait volontaire (j’ai été le seul candidat à cette élection groupée).
Ma candidature a surpris car j’étais alors peu actif sur Wikipédia depuis
quelques mois, venant à peine de revenir. Plusieurs contributeurs ont d’ailleurs
été inquiets à ce sujet, mais je savais que j’allais reprendre un rythme de
contributions soutenu, ce qui a bien été le cas par la suite.

Mon bilan comme arbitre est quantitativement peu important, ce qui est à mettre
en parallèle avec la faible activité du comité depuis deux ans. Je n’ai eu en
réalité, qu’un seul arbitrage à traiter sur le fond, c’est celui entre Lepetitlord et Hotter3.
Un arbitrage très classique, avec un conflit personnel ancré sur une thématique
bien précise. Le moins que l’on puisse dire est qu’il n’a pas attiré les foules
(les critiques du CAr ne s’intéressent pas à ce genre de contributeurs somme
toute discrets et de conflits localisés), et on a pu travailler tranquillement.
J’estime avoir bien œuvré à cette occasion. J’ai passé de nombreuses heures à
décortiquer et lire tous les arguments des parties et témoignages et à lire
l’ensemble de leurs interactions. J’en ai passé à peu près autant à réfléchir à
mon commentaire puis à la rédiger.

Au final, ce sont mes propositions, qui ont l’air d’avoir séduit mes collègues,
qui ont structuré la décision d’arbitrage. Telles que je les avais pensées, mes
propositions avaient pour objectifs de faire cesser le conflit, mais non le
dialogue, entre ces deux contributeurs avec une menace de forte sanction au
moindre « pet de travers » entre les deux. Ceci pour qu’ils continuent à
contribuer sur leurs domaines, à apprendre à dialoguer, et qu’ils restent au
final sur Wikipédia, où tous deux ont beaucoup apporté. Mes propositions de
sanctions en cas de dérapage, qui ont été globalement retenues, étaient un peu
comme la bombe nucléaire, suffisamment dissuasives pour qu’elles n’aient jamais
à s’appliquer. Malheureusement, cela n’a pas marché. Elles ont dû être
appliquées quelques mois plus tard et, au final, un des deux protagonistes a
quitté Wikipédia, dégoûté.

J’ai eu le sentiment de bien faire, mais ça n’a pas fonctionné et l’arbitrage
est au final un échec. C’est, pour moi, une grande déception (la plus grande,
bien plus que les critiques reçues ou les conflits avec certains admins) car j’y
ai passé beaucoup de travail et de temps, et j’ai fait du mieux que j’ai pu.
Peut-être qu’il y avait mieux à prendre comme décision, peut-être qu’il n’y
avait tout simplement rien à faire parce que certains conflits ont tellement
pourri qu’ils en sont de toute façon insolubles. Je n’en sais rien mais je suis
très déçu de ne pas avoir réussi.

C’est le point principal de mon mandat puisque le seul arbitrage auquel j’ai
participé. Mon autre grande action a été de coordonner la nomination des CU en
2017. Cela s’est très mal passé, d’une part parce qu’il y a eu des quiproquos,
et d’autre part parce que j’ai mal ressenti (et ce ne fut pas qu’à cette
occasion) certaines directives de Racconish qui s’est un peu considéré, sans
doute de par son expérience, comme le chef de notre comité. Je ne suis pas le
seul, en interne, à lui avoir fait de telles critiques, et j’ai passé la
deuxième moitié de mon mandat dans un climat tendu avec lui. Ce n’était pas
l’idéal. Au final, je pense que nous avons tous les deux eu des torts, et que
cela n’a pas aidé la crise traversée par le comité d’arbitrage, et j’en suis
désolé. Surtout, ce sont les CU qui en ont pâti, puisqu’il y a eu des manques et
il a fallu quelques mois plus tard refaire une nouvelle nomination. À notre
décharge, il nous était difficile de prévoir que Hexasoft et Schlum, qui avaient
candidaté à nouveau et semblaient toujours très motivés, allaient soudainement,
pour le premier, disparaître purement et simplement de la surface de Wikipédia,
et pour le second perdre sa motivation à effectuer son rôle de CU (et,
visiblement, à pouvoir continuer à contribuer activement sur Wikipédia). Il est
vrai aussi que, l’année dernière comme il y a un mois, il y a eu très peu de
candidats, et ça n’aide pas.

Par ailleurs, je sais que beaucoup de contributeurs ont été surpris que
Prométhée ne soit pas renouvelé. Je ne vais pas révéler les discussions internes
des arbitres, mais j’aimerais préciser que la décision de non-renouvellement, si
elle n’a pas été unanime, a été assez largement majoritaire. Nous avons relevé
plusieurs cas où Prométhée a clairement été en délicatesse avec la politique de
confidentialité, et nous nous en sommes expliqués avec lui. Je ne rentrerai pas
davantage dans les détails.

La problématique des CU et des OS

Puisque j’en suis aux CU et aux OS, c’est l’occasion de donner mon avis sur un
débat qui existe depuis longtemps, et qui rebondit à nouveau avec la nouvelle
prise de décision sur le CAr en préparation : est-ce que c’est bien le rôle du
CAr de faire ces nominations ? Pour ma part, je pense que non. Je n’ai jamais
trop compris pourquoi ce rôle incombe aux arbitres même si, bon, il fallait bien
le faire.

D’un autre côté, je pense aussi que des élections par toute la communauté ne
seraient pas non plus les bienvenues. Ces deux postes sont techniques et
sensibles, et ils nécessitent des compétences qui doivent être évaluées au
préalable. Avec des élections, je ne vois pas comment ces évaluations auraient
lieu, et surtout je crains qu’il ne s’agisse que d’un concours de popularité. Je
vois déjà les votes favorables parce que le candidat est gentil, parce que c’est
un bon contributeur, ou les votes défavorables idiots du genre « il a commis une
guerre d’édition le 31 février 2005, c’est très vilain », qui ne sont pas
pertinents du tout. Il faut dire ce qui est : on peut être un excellent
contributeur à Wikipédia, qui apporte des AdQ et respecte toutes les règles, et
être un CU catastrophique faute de maîtrise technique. Je pense donc que
l’élection ne serait pas adaptée.

Il faut donc que ce soit un groupe de contributeurs qui fassent ces nominations.
Les admins sont trop nombreux. Il y a aussi les bureaucrates. Pourquoi pas, sauf
que ce sont des gens élus à vie (et moi ça me dérangerait de donner un tel
pouvoir à des gens parfois élus il y a plus de dix ans), et en plus certains
d’entre eux (Clem23, Esprit Fugace, Anthère) ne semblent plus vraiment être là.
Au final, j’ai l’impression que si les arbitres ont hérité du bébé, c’est un peu
parce que c’est la solution « la moins pire ». Mais elle devient gênante
maintenant qu’il n’y a périodiquement plus assez d’arbitres.

Il reste l’hypothèse de créer une structure /ad hoc/. Un comité de nomination,
qui ne serait là que pour ça. Pourquoi pas, mais on retombe sur le même problème
: les gens élus seront-ils compétents techniquement pour évaluer les candidats ?
Vous me direz, les arbitres ne le sont pas forcément. C’est vrai. C’est
d’ailleurs pourquoi, en réalité, les arbitres évaluent surtout les réponses des
candidats sur la politique de confidentialité. Pour le côté technique, le
questionnaire a été élaboré par Schlum, CU expérimenté en place depuis
longtemps, qui nous a aussi fourni les réponses attendues à chaque question.
Heureusement parce que, je l’avoue, j’aurais été incapable de répondre à toutes…

Au final, j’avoue que je ne sais pas trop quoi faire avec ces nominations.
J’hésite entre les laisser aux arbitres et créer un comité de nomination. Les
autres solutions (élections directes ou nomination par les bureaucrates) me
semblent à écarter.

Le conflit arbitres/certains admins

Avec l’arbitrage où j’ai dû rendre un avis, et la nomination des CU, cela a été
le troisième point essentiel de mon mandat, le plus démotivant. Cette
problématique a d’ailleurs été abordée dans plusieurs billets, ici-même, par
Gratus. Je partage d’ailleurs largement ses observations et ses analyses. C’est
un fait, une partie de la communauté — avec des arguments tout à fait recevables
d’ailleurs — veut supprimer le CAr. Parmi ces personnes, il se trouve aussi des
admins. C’est leur opinion, c’est leur droit, et je n’ai aucun problème avec ça.

Là où j’ai vu un problème, c’est quand ces admins ne se contentent pas d’avoir
leur opinion, mais agissent de manière illégitime pour essayer de parasiter le
fonctionnement du comité ou même, pire, tenter de dépouiller les arbitres de
leurs compétences (pourtant données par un règlement issu de plusieurs prises de
décision) pour les reprendre abusivement à leur compte. C’est bel et bien ce qui
s’est passé à deux reprises au cours de mon mandat, et je sais que j’ai exaspéré
ces personnes (au point qu’on m’insulte et me menace sur IRC) en ne me laissant
pas faire.

La première affaire est celle de l’arbitrage Atonabel contre Omar-toons.
Nous avons estimé que cet arbitrage était recevable. J’y participais et,
théoriquement, cela aurait dû être mon deuxième arbitrage où je devais exprimer
un avis de fond. Cela n’a pas été possible puisque Omar-toons n’a tout
simplement pas pu mettre une seule ligne d’argumentaire dans la mesure où… il a
été bloqué par les admins durant toute la durée que le règlement lui laissait
pour déposer ses arguments. Qui plus est, le motif de blocage, s’il ne
recouvrait pas toute la dimension de l’arbitrage, était tout de même proche de
ce qu’il nous incombait de traiter, ce qui est déjà un premier gros problème en soi…

En constatant cela, nous avons édicté une mesure conservatoire d’urgence pour
demander son déblocage, le temps qu’Omar-toons mette son argumentaire en
défense. Les admins qui se sont exprimés nous ont littéralement envoyés chier.
Désolé pour la vulgarité, mais je ne vois pas comment le dire autrement, vu le
ton employé. C’est déjà, en soi, une très mauvaise manière et franchement, un
manque de bon sens criant… Mais c’est même pire que ça puisque, d’après le
règlement issu de prises de décision prises par la communauté, les admins sont
censés techniquement exécuter les décisions des arbitres, sans pouvoir s’y
opposer. Là, ils se sont sciemment assis sur notre mesure conservatoire, et donc
sur le règlement. Et, malheureusement, malgré « le droit wikipédien » en notre
faveur, nous ne pouvions rien faire de plus. Nous n’avons pas les moyens de
forcer les admins à respecter nos décisions, quand bien même ils sont censés
être obligés de le faire. Nous avons donc été contraints, la mort dans l’âme, de
déclarer notre arbitrage recevable impossible à traiter. C’est n’importe quoi et
c’est entièrement de la faute de ces admins. J’aimerais d’ailleurs faire un
distinguo. Certains, à n’en pas douter, ont agi de bonne foi, par
incompréhension du règlement ou de la situation, ou parce qu’ils ont estimé en
leur for intérieur que c’était la meilleure chose à faire. Mais certains de ces
admins, qui sont notoirement anti-CAr, étaient clairement de mauvaise foi, et
leur objectif était de nuire au CAr. Ils ont réussi.

La deuxième affaire a été l’arbitrage Writium/Chaoborus (et je tiens à préciser, pour éviter toute ambiguïté, que le pauvre Chaoborus n’y est pour rien dans le pataquès qui a suivi). La situation était la suivante : un contributeur, Writium, a fait l’objet d’une RA pour ses modifications non-constructives. Plusieurs admins se sont alors exprimés en faveur d’un
blocage indéfini, vu l’étendue des dégâts, et Chaoborus a conclu la RA en
appliquant la sanction décidée. Writium, qui l’estime injuste, a décidé de
lancer un arbitrage contre Chaoborus (visiblement parce que c’est lui qui a
techniquement bloqué, même si la décision a été collégiale). Bon, bien
évidemment, l’arbitrage était ridicule et n’avait aucune chance d’être déclaré
recevable. Le problème, c’est que les admins ne nous ont pas laissés faire notre
travail. L’un d’entre eux a supprimé d’autorité l’arbitrage lancé, sans même
attendre qu’on ait fait la moindre demande en ce sens. Le résultat est là.
Cet admin et quelques autres ont estimé inadmissible que mon collègue Cangadoba
restaure l’arbitrage pour que les arbitres puissent ensuite donner leur
décision. Ce serait soutenir un perturbateur professionnel. Bah non, c’est
simplement une application toute bête de la chose suivante : les admins gèrent
ce qui relève des admins, et les arbitres gèrent ce qui relève des arbitres. Ce
qui n’était pas normal, c’est qu’un arbitrage soit d’autorité déclaré nul et non
avenu par quelqu’un qui n’a pas été élu pour s’en occuper. Et que Do not follow,
l’admin en question, ne comprenne pas où est le problème m’a franchement laissé
pantois. Qu’est-ce qu’il aurait dit si j’étais allé rejeter des RA à la place
des admins ? Dans le même registre, il a fallu que je mène une guerre d’édition
sur notre propre page contre un simple péon, Fanchb29 (qui explique
régulièrement sur le Bistro qu’il faut supprimer le CAr), qui, lui aussi,
s’était mis en tête de décider tout seul et à la place des arbitres élus que
l’arbitrage n’était pas recevable. J’ai dû me pincer plusieurs fois pour y croire…

Quel avenir pour le comité d’arbitrage ?

Comme Gratus l’a écrit ici-même et sur Twitter, cet épisode surréaliste était le
plus éclatant des symptômes : /« Le Car a tellement perdu en légitimité qu’on
renie désormais la capacité et l’autorité de Mathieudu68 et Cangadoba à gérer la
page de l’institution ET à traiter des arbitrages »/.

C’est effectivement de cela qu’il s’agit. C’est un fait, l’existence du CAr,
remise en cause depuis des années et de graves dérapages survenus en 2011, est
de plus en plus contestée. Encore une fois, c’est une opinion tout à fait
légitime, mais elle ne permet pourtant pas de s’affranchir des règles en
vigueur, or c’est ce qui a été fait.

Maintenant, il est certain que le CAr ne peut pas rester en l’état. Faut-il le
supprimer ? Je ne le crois pas, et je vais dire pourquoi en mettant les pieds
dans le plat. Si certains admins cherchent depuis longtemps à supprimer le CAr,
c’est, en réalité, j’en suis malheureusement convaincu, pour en récupérer les
prérogatives. Et avoir ainsi la compétence exclusive des sanctions individuelles
à prononcer sur Wikipédia. Et là, on voit tout de suite où est le problème.
C’est que la manière dont les admins traitent les dossiers n’est absolument pas
soumise à procédure, contrairement au comité d’arbitrage. Je vais être clair,
depuis un an environ, les personnes mises en cause n’ont tout simplement pas de
possibilité de réellement se défendre, leurs interventions étant tout simplement
retirées…

Je vais prendre un exemple tout récent. On en arrive aujourd’hui à des cas comme
celui de Synthwave.94, qui a cinq ans de présence, 130 000 modifications et plusieurs AdQ, et n’a jamais été bloqué. Pourtant, il se retrouve menacé de blocage indéfini pour sa
première incartade (une guerre d’éditions ; et encore, des contributeurs
d’importance comme Nouill, Marilouw et Guil2027 estiment qu’il n’a rien fait de
mal) en cinq ans. C’est du grand délire et c’est clairement un effet de
l’absence de CAr. De plus en plus, des admins, au nom de « l’efficacité » et
d’une propension à vouloir tout régler, n’agissent plus que par le prisme de la
sanction et en perdent franchement tout sens de la mesure.

Il faut donc un comité d’arbitrage pour contrebalancer cette toute puissance des
admins, j’en suis convaincu. Mais ce comité doit être réformé car actuellement,
il ne fonctionne qu’épisodiquement et n’intéresse plus la communauté (il n’y a
plus de candidats et très peu de gens s’intéressent aux élections d’arbitres).
Que peut être ce comité ? Déjà, je pense qu’il faut qu’il se recentre sur ses
deux missions principales : arbitrer des conflits et nommer les CU et les OS
(sauf si l’on crée donc un comité de nomination). Il faut supprimer la notion
d’arbitrage communautaire qui a brouillé les règles, et laisser cela aux admins.
Je pense aussi qu’il faut supprimer le pouvoir de sanction (destitution
temporaire ou définitive) d’un admin par le CAr, qui n’a plus grand sens depuis
que le principe des contestations a été installé.

Je pense que deux grandes mesures devraient être prises :

  •  La première, c’est de donner aux arbitres davantage de moyens d’être
    médiateurs. Il faut simplifier la manière dont on les saisit, et peut-être
    leur permettre de s’autosaisir d’un conflit personnel en cours. J’ai vu avec
    Lepetitlord – Hotter3 que, finalement, les arbitres n’ont rien pu faire
    parce qu’ils ont été saisis trop tard. Le conflit avait trop pourri. Il faut
    que les arbitres puissent intervenir quand il est encore temps, quand le
    conflit est encore résoluble. Je pense qu’il est vraiment très important de
    réfléchir là-dessus.
  • La deuxième mesure, c’est de faire clairement du CAr une instance d’appel
    d’une décision des administrateurs. Ceci, pour éviter les démonstrations de
    toute-puissance qu’on voit actuellement. Bien sûr, il faudra que cette
    possibilité soit encadrée. Il ne faut pas que le travail de maintenance soit
    entravé, et il est hors de question de permettre au moindre vandale de
    passage ayant écrit « prout, pipi caca » dans les articles de faire appel du
    blocage qu’il a reçu. Je pense qu’on pourrait imaginer un système semblable
    à celui des contestations individuelles du statut d’administrateur. Ainsi,
    si x contributeurs ayant un minimum de contributions et d’ancienneté (on
    peut retenir les mêmes seuils que pour les contestations) saisissent le CAr
    pour dire que telle décision des admins ne leur paraît pas convenable, alors
    on considère qu’il y a appel. Le CAr devient ainsi l’arbitre entre les
    admins et une partie de la communauté qui conteste leur décision. Le CAr
    aurait le choix entre trois options : confirmer la décision des admins,
    l’amender ou la révoquer. En revanche, il n’aurait aucun pouvoir de
    sanctionner à titre individuel les admins qui ont pris la décision.

Pour conclure

Voilà, j’en ai fini, et je suis désolé d’avoir été aussi long. J’en ai aussi
fini avec le CAr, pour longtemps je pense (même si je vais peut-être intervenir,
par exemple pour mettre en avant les propositions que je viens de faire, dans la
Prise de décision en train de s’élaborer). Comme j’ai eu l’occasion de l’écrire
récemment sur Wikipédia, j’ai hâte de rester dans mon coin à contribuer
tranquillement, comme je le faisais avant d’être devenu arbitre (et j’ai
continué pendant, aussi ^^^). Ce fut quand même une belle expérience, et bravo
et merci à tous mes ex-collègues (malgré les divergences qu’on a parfois eues,
ce qui est normal). Bonne continuation à eux aussi.

Mathieudu68

Publicités

2 réflexions au sujet de « Mathieudu68 : Un an dans la peau d’un arbitre »

  1. Bof, cette vision polémiste reflète l’avis de son auteur… et de loin pas celui de la majorité des péons. Je regrette toujours d’avoir encouragé sa candidature

    J'aime

    1. Auteur qui était, sois-dit en passant, arbitre. Au moins, lui, ne se cache pas derrière l’anonymat pour donner son avis (qui est au passage beaucoup plus constructif que ce commentaire).

      Quand à la majorité des péons, ils ne se prononcent pas publiquement sur les sujets pointés dans ce billet, donc merci de ne pas parler en son nom.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s